Bonjour à toutes et tous ,


Je reviens d'un voyage passionnant d'un mois en Inde (dans le Telangana), pendant lequel j'ai eu la chance de m'occuper d'un petit groupe d'élèves de six à treize ans au sein de l'organisme ' Maricaschool '. 


Maricaschool est un groupe d'écoles privées accueillant 700 enfants, situées autour d'Hyderabad (l'école de Tolichowki,  dans la ville même, et Kesaram, pour les enfants du village de Chevella). 

L'école accueille régulièrement des volontaires, de différents âges, et recherche actuellement de nouveaux bénévoles, afin de continuer le travail. Ces bénévoles prennent en charge un petit groupe d'élèves qui ont besoin d'une attention particulière. 


Selon les missions, les volontaires s'occupent d'enfants quelquefois handicapés ou manifestant un retard scolaire plus ou moins important. Le but est de les remettre à niveau, donc de leur enseigner les bases, afin qu'ils gagnent en confiance et puissent suivre ensuite les cours de leur classe. Les notions à enseigner sont donc très basiques : alphabet, lecture, additions, multiplications etc... Chaque bénévole apporte un peu de lui-même, et tout type d'activités sportives ou artistiques (bricolage, cuisine, jeux...) qu'il peut organiser sont encouragées. La seule compétence qui vous est demandée est d'être capable de communiquer, en anglais, avec les enfants et les adultes de l'école. 


Ces enfants sont particulièrement attachants et manifestent une réelle motivation pour apprendre, ce qui rend l'expérience d'autant plus agréable et enrichissante. Ils m'ont beaucoup apporté, bien sûr, mais ont surtout progressé significativement pendant les cours, qui resteront des moments inoubliables. 


Le cadre est accueillant et les enseignantes chaleureuses. La directrice des établissements, Marie-Christine de Rochemonteix, est une personne passionnée et très à l'écoute. Elle est présente pour les jeunes qu'elle accueille tout au long du voyage, et les accompagne, conseille et soutient. 

L'expérience ne se résume pas uniquement à la participation au sein de l'école; on y découvre également l'Inde et son fonctionnement : sa population, son mode de vie, les lieux touristiques...

Si le choc culturel reste important, puisque nous vivons dans les conditions de vie du village, l'expérience en est d'autant plus enrichissante et authentique. 


Si tout cela vous donne envie de partir vous aussi, et apporter votre aide, précieuse, aux enfants de Maricaschool, n'hésitez pas à m'envoyer un message privé, je vous mettrai volontiers en contact avec Marie-Christine, qui vous aidera à organiser votre départ. 


Sachez que votre énergie et votre présence auprès des enfants à Maricaschool sont sincèrement appréciées et nécessaires à l'école. Celle-ci a vraiment besoin de bénévoles pour faire progresser les enfants et continuer le travail que d'autres avant vous ont amorcé.

Elisabeth et Bérénice



Message d’une bénévole
à tous les visiteurs de ce site .