Marica Shool
Réagir ou contacter

Vers le site en anglais (partiel)

Actualités :


Partager sur Facebook Partager sur LinkedIn
© Marica School 2018					Crédits Photographiques : les visiteurs de Marica	 Tous droits réservés				      	Mentions légales  - plan du site

Marica 1 - Tolichowki

Marica 2 : DKK : fermeture depuis mai 2017

Marica Kesaram

Marica Chevella

marica-FR-2018-05-30.wpp  – 30/5/18   18:24

Téléchacharger le prospectus
 en entier

Ci dessous le prospectus de l’école pour l’année scolaire 2016-2017

Message d’une bénévole à tous les visiteurs de ce site .


Bonjour à toutes et tous ,


Je reviens d'un voyage passionnant d'un mois en Inde (dans le Telangana), pendant lequel j'ai eu la chance de m'occuper d'un petit groupe d'élèves de six à treize ans au sein de l'organisme ' Maricaschool '. 


Maricaschool est un groupe d'écoles privées accueillant 700 enfants, situées autour d'Hyderabad (l'école de Tolichowki,  dans la ville même, et Kesaram, pour les enfants du village de Chevella). 

L'école accueille régulièrement des volontaires, de différents âges, et recherche actuellement de nouveaux bénévoles, afin de continuer le travail. Ces bénévoles prennent en charge un petit groupe d'élèves qui ont besoin d'une attention particulière. 


Selon les missions, les volontaires s'occupent d'enfants quelquefois handicapés ou manifestant un retard scolaire plus ou moins important. Le but est de les remettre à niveau, donc de leur enseigner les bases, afin qu'ils gagnent en confiance et puissent suivre ensuite les cours de leur classe. Les notions à enseigner sont donc très basiques : alphabet, lecture, additions, multiplications etc... Chaque bénévole apporte un peu de lui-même, et tout type d'activités sportives ou artistiques (bricolage, cuisine, jeux...) qu'il peut organiser sont encouragées. La seule compétence qui vous est demandée est d'être capable de communiquer, en anglais, avec les enfants et les adultes de l'école. 


Ces enfants sont particulièrement attachants et manifestent une réelle motivation pour apprendre, ce qui rend l'expérience d'autant plus agréable et enrichissante. Ils m'ont beaucoup apporté, bien sûr, mais ont surtout progressé significativement pendant les cours, qui resteront des moments inoubliables. 


Le cadre est accueillant et les enseignantes chaleureuses. La directrice des établissements, Marie-Christine de Rochemonteix, est une personne passionnée et très à l'écoute. Elle est présente pour les jeunes qu'elle accueille tout au long du voyage, et les accompagne, conseille et soutient. 

L'expérience ne se résume pas uniquement à la participation au sein de l'école; on y découvre également l'Inde et son fonctionnement : sa population, son mode de vie, les lieux touristiques...

Si le choc culturel reste important, puisque nous vivons dans les conditions de vie du village, l'expérience en est d'autant plus enrichissante et authentique. 


Si tout cela vous donne envie de partir vous aussi, et apporter votre aide, précieuse, aux enfants de Maricaschool, n'hésitez pas à m'envoyer un message privé, je vous mettrai volontiers en contact avec Marie-Christine, qui vous aidera à organiser votre départ. 


Sachez que votre énergie et votre présence auprès des enfants à Maricaschool sont sincèrement appréciées et nécessaires à l'école. Celle-ci a vraiment besoin de bénévoles pour faire progresser les enfants et continuer le travail que d'autres avant vous ont amorcé.

Elisabeth et Bérénice



BULLETIN MARICA

VOL I/2018                             Love, Peace, Harmony                                   10 March 2018



Chers Parents, Amis et Bienfaiteurs,

Quelques jours en dehors d'Hyderabad me permettent de faire le point sur les activités conduites dans les écoles, durant ce dernier trimestre.


A MARICA I, A TOLICHOWKI

Le Centre de Ressource est en constante évolution pour faire face aux besoins de nos enfants présents et nouveaux. Pour Darmikh, il vient d'être promu en aternelle moyenne car il est spécialement brillant bien que totalement mal voyant.

Un nouvel enseignement au programme pour lui : le tabula, 2 tambourins de nature et taille différentes. Son professeur est sur youtube et sa mère anime la classe. Nous n'avons pas mieux, mais Darmikh apprend avec joie.

Pour Maryam, il s'agit de préparer son projet de Science avec un autre enfant, ce qui est déjà un effort, et, de monter au deuxième étage pour le présenter aux parents. Cette ascension était une grande première! Akansha vient à l'école pour y trouver paix et réconfort. Elle ne vient pas encore tous les jours.


Des programmes spéciaux sont aménagés pour nos champions : Aghaam étudie le soir et passe la journée au stade. A 10 ans, il est déjà champion national de badminton et vient de remporter une deuxième place le 18 février dernier. Danesh et Aijaz en classe X viennent plus régulièrement puisqu'ils ont l'examen

final cette année. Danesh a reçu une médaille d'or et avec Aijaz, ils ont été sélectionnés pour l'équipe nationale de football.

Tous les élèves de classe X nous ont quitté la semaine dernière pour aller passer les examens nationaux de fin de secondaire. Souhaitons leur de réussir aussi bien que leurs aînés de 2017.


A MARICA DKK

A plusieurs occasions, la fondatrice a rendu visite aux familles et a rencontré les aînés pour être sûre que tous vont bien à l'école régulièrement. Quelques parents ont exprimé leur déception d'avoir dû quitter Marica. Ils ont reçu information et encouragements pour inscrire leurs enfants à Marica Kesaram qui a maintenant le statut d'école secondaire. Assistance et soutien seront offerts à tous ceux qui feront l'effort de venir à Kesaram pour continuer avec nous. Le transport et l'enseignement des langues seraient les points à considérer, éventuellement.


Le 17 février dernier, plus de 80 anciens étudiants des écoles Marica I et II se sont réunis sur le terrain de sport de DKK pour s'affronter au foot, au volley et au cricket. Nous avons eu le plaisir de regarder des jeux de qualité car plusieurs d'entre eux font partie des équipes régionales et nationales. Au-delà de ce plaisir,

cette journée a été marquée par l'amitié, la spontanéité, le sérieux au jeu et la propreté du terrain avant de le quitter. Que de satisfactions !


Quant aux filles, leur rassemblement a eu lieu le 4 mars, juste avant d'aller aux examens. Quel plaisir de les voir mettre dans leur vie sport, dynamisme et dépassement de soi.


A MARICA DKK

– Nos tournées dans les 26 villages de Marica ont abouti a des résultats: Nombreux sont ceux qui ont rejoints l'usine de couture. D'autres sont allés rejoindre les équipes de cueilleurs / ramasseurs. Certains de nos enfants se joignent à leurs parents pendant le weekend. L'avantage de cette occupation est qu'elle est journalière.

– L'atelier des dames a bougé à Kandawad. Il a été placé sous le contrôle du maire qui offre un local. Dans les hameaux, les occupations quotidiennes ne remplissent pas la journée.

– L'enseignement à Chengomul continue. Nous espèrons que nos deux écoles nous garderons jusqu'à la fin de l'année scolaire.


MARICA KESARAM

La construction du deuxième étage progresse. La dalle est terminée et les murs commencent à monter. Parallèlement, des peintres appliquent un crépi à la chaux sur le reste du bâtiment pour protéger l'intérieur de l'humidité et de la chaleur.

Les deux grands halls serviront pour les séminaires pour l'éducation des enfants 'abord et aussi des adultes de notre région. Si l'éducation primaire et secondaire sont les piliers de la vie, il est important que les parents investissent dans l'éducation de leurs enfants pour que ceux-ci intègrent le monde moderne avec dignité et capacités.

A leur tour, les enfants qui passent par Marica deviennent aussi piliers de famille et aident leurs parents à évoluer intellectuellement et économiquement.

Ces deux salles nous permettront de rassembler parents et enfants sur la même plateforme. Un regroupement fonctionne déjà dans les classes de maternelle où les mères viennent passer des heures avec les enfants et les enseignantes.

Le complément alimentaire est servi régulièrement aux enfants. A partir de janvier, nous distribuons aussi les papayes du jardin aux enfants et aux enseignants.

Les enseignantes se répartissent les charges supplémentaires pour les 22 enfants du centre de ressource car peu de visiteurs sont venus ce trimestre.


LES VISITEURS

En février, nous avons eu la visite de Mme Josanne, hollandaise et australienne, animatrice pour les classes de maternelle. Elle a charmé notre jeune audience et l'a entraînée dans un tourbillon d'exercices amusants et éducatifs.


AUTRES PROJETS

Visite d'un home de 32 jeunes garçons sidéens. Un groupe de 10 personnes âgées Italiennes étaient présentes pour un mois et ils ont reçu un gros sacs de Tshirts de sport pour les enfants.

La gestion électronique augmente la charge de travail administratif. La fondatrice a quitté Hyderabad pour une semaine pour travailler au calme. Ce séjour dans la région de Pondicherry lui a permis de rencontrer des personnes ayant des idées et des considérations dont les enfants pourraient bénéficier.

Nous vous invitons à ouvrir les documents joints pour avoir un aperçu de la vie locale dans le R R district, la région de Chevella. Plusieurs de ces articles ont été préparés par les enfants de Marica Kesram comme sujet de leur bulletin d'information sur leur région. Je me suis permise d'y ajouter quelques coupures de journaux qui vous feront comprendre pourquoi nous intensifions notre présence dans ces villages.

A vous tous, tous nos remerciements pour vos encouragements en tous genre et pour votre soutien si fidèle et très généreux.

Avec l'amitié de tous à Marica.

Marie Christine de Rochemonteix

Fondatrice

www.maricasch.fr

mcderochemonteix@gmail.com